Deprecated: add_to_cart_redirect est obsolète depuis la version 3.0.0 ! Utilisez woocommerce_add_to_cart_redirect à la place. in /home/devecymc/public_html/wp-includes/functions.php on line 5586

Deprecated: WC_Cart::get_checkout_url est obsolète depuis la version 2.5 ! Utilisez wc_get_checkout_url à la place. in /home/devecymc/public_html/wp-includes/functions.php on line 5211

L’intelligence émotionnelle au service de la performance

Au début de ma carrière, je me rappelle de discours de managers, mais aussi de salariés, qui disaient que les émotions n’avaient pas le droit de franchir le seuil de l’entreprise. Les émotions devaient rester dehors. Cela me paraissait étrange car, concrètement, je ne voyais pas comment ils arrivaient à faire cela …

D’ailleurs, y arrivaient-ils ? Un directeur qui donne un coup de pied dans la photocopieuse du couloir a t’il bien laissé ses émotions en dehors de l’organisation ? Ou encore, le collègue qui claque la porte ? Ou, cet autre Directeur dont les entretiens se terminaient souvent dans les larmes pour ses collaboratrices féminines ?

Depuis quelques années, je suis ravie de découvrir que l’on revient sur ce discours et ces pratiques qui cherchent à séparer notre Etre entre le cerveau limbique qui gère les émotions et le cerveau « néocortex » qui est notre côté rationnel.

Depuis le confinement du printemps 2020, il est même possible de remarquer que formations (à distance !), articles, webinaires se multiplient sur cette question. Personnellement, j’ai adoré celui-ci avec Cubiks France mais aussi « Découvrir les Techniques d’Optimisation du Potentiel® pour récupérer, positiver et avancer » avec le docteur Edith Perreaut-Pierre. C’est blindé d’outils appelés les Techniques d’Optimisation du Potentiel organisé par l’ESC de Clermont-Ferrand. Bon OK, cela ne sert pas qu’à l’intelligence émotionnelle mais c’est une énorme aide de ce que j’ai compris.

Pourquoi est-ce important de se pencher (voire faire un peu plus que se pencher 😉 ) sur l’intelligence émotionnelle, la nôtre et celle de nos collaborateurs ?

Quelques chiffres que je trouve parlant :

  • 67% des compétences essentielles pour être performants au travail sont liés à l’intelligence émotionnelle
  • 46% des nouvelles embauches se soldent par un échec dans les 18 mois à cause d’un manque d’intelligence émotionnelle. Cela en fait des économies à réaliser dans le process de recrutement et d’onboarding.
  • 50% de performance supplémentaire pour les commerciaux ayant une intelligence émotionnelle plus élevée que la moyenne.

Tout d’abord, rendons à César ce qui est à Peter Salovey et John Mayer, deux universitaires américains qui se sont posé, notamment, cette question : pourquoi certaines personnes au QI élevé ne réussissent-elles par dans la vie ?

C’est Daniel Goleman, psychologue américain spécialiste des sciences du comportement, qui a popularisé ce type d’intelligence dans son livre l’Intelligence émotionnelle en 1995. Qu’en dit-il ? « L’IE est aussi puissante, et parfois plus, que le QI pour prédire le succès ». Il fait le lien entre les émotions et les facteurs de réussite tant professionnels que personnels.

Qu’est-ce que l’Intelligence Emotionnelle (IE)?

La psychologie la définit comme « la capacité d’identifier et de gérer ses propres émotions et celles des autres ». Une autre définition me parait plus complète : « capacité à reconnaître, comprendre et maîtriser ses propres émotions ainsi qu’à composer avec les émotions des autres. » (Source : Myconnecting – Libérez votre potentiel).

Daniel Goleman a établi que l’intelligence émotionnelle repose sur 5 piliers :

la conscience de soi : je me connais ;

la maîtrise de soi : mes émotions ne me gouvernent pas et je peux en parler ;

la motivation interne : je sais ce que je veux et je fais tous les efforts nécessaires en tenant dans la durée ;

l’empathie : je comprends émotions et sentiments des personnes que je côtoie ;

les compétences sociales : j’ai confiance en moi, en l’autre et sait communiquer avec assertivité (n’être ni hérisson, ni paillasson, ni … polisson).

Que permet l’intelligence émotionnelle ?

Un engagement plus important dans ce que l’on vit que cela soit au niveau professionnel ou personnel… « oui je le veux » (ça vous dit quelque chose 😉 ) ;

Un sentiment de bien-être supérieur à la moyenne et plus stable dans le temps… l’effet yoyo des émotions ne passera pas par vous ! Parce que l’intelligence émotionnelle permet de créer une balance entre nos émotions et nos besoins.

Les dirigeants disposant d’une bonne intelligence émotionnelle semblent plus susceptibles de créer un climat plus positif et inspirant, moins rigide et exigeant. Bref, cela permet de passer du statut de dirigeant à celui de leader.

L’intelligence émotionnelle entre dans nos vies professionnelles et …. plus jamais de photocopieurs maltraités !

Mais, pour cela, il faut d’abord s’auto-diagnostiquer (s’auto-coacher ?!) puis mettre en oeuvre quelques bonnes pratiques … ce sera pour le prochain article

Et si tu as aimé cet article, pense à le partager grâce aux boutons ci-dessous 🙂 . Toute ma gratitude !

Pour partager :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres inspirations ...

Retour haut de page
Presque fini ! 77%

Rejoignez des centaines de Femmes (re)devenues Entrepreneuses de leur Vie !

Accédez gratuitement
à votre manuel d'auto coaching

12 Clés puissantes pour entreprendre ta vie

Couverture 12 clés FEE