Deprecated: add_to_cart_redirect est obsolète depuis la version 3.0.0 ! Utilisez woocommerce_add_to_cart_redirect à la place. in /home/devecymc/public_html/wp-includes/functions.php on line 5586

Deprecated: WC_Cart::get_checkout_url est obsolète depuis la version 2.5 ! Utilisez wc_get_checkout_url à la place. in /home/devecymc/public_html/wp-includes/functions.php on line 5211

Utilisez la magie de Walt Disney dans vos rêves, projets, objectifs !

On ne présente plus Walt Disney, ses dessins animés, ses parcs d’attraction, sa magie, sa créativité extraordinaire … mais, savez-vous comment il passait de ses rêves à leur concrétisation « dans la matière » ?

Il fait partie des personnes dont les comportements favorisant la créativité ont été modélisés par Richard Bandler et John Grinder, fondateurs de la Programmation Neuro-Linguistique (PNL). C’est là que j’en perds certains d’entre vous car vous considérez que la PNL est une escroquerie :-). Pour ma part, comme j’utilise certains outils dans mes coachings et que je vois les résultats, je poursuis mon écriture pour ceux qui y croient, sont curieux, veulent tester …

Walt Disney avait une pratique bien à lui pour mener ses projets à terme. Nous sommes nombreux à avoir de nombreux envies, projets en tête et il est parfois bon de les voir sous un autre angle, de les appréhender d’une nouvelle manière alors, pourquoi pas comme Walt Disney ?

Walt Disney passait par 3 phases : le rêveur, le réalisateur, le critique bienveillant. Il favorisait ainsi l’émergence de sa créativité en s’installant d’abord, dans une rêverie éveillée où il s’autorisait à voir grand, sans limite, bref juste lâcher la bride à son imagination ! Puis, une fois qu’il tenait la description du rêve qu’il avait envie de créer dans la réalité, il passait dans la posture du réalisateur. C’est celui qui se pose les questions du comment faire, du comment créer ce que je vois dans ma tête.

Enfin, la dernière étape est d’intégrer le rôle du critique bienveillant, pas celui qui sabre le projet, pas celui qui va tenter de le détruire dans l’oeuf non, le critique aidant, celui qui veut rendre possible le projet sans être ni un béni oui-oui, ni un pourfendeur de rêve.

Alors, comment fait-on concrètement ?

Imaginez que vous avez un projet que vous voulez mener dans l’année. Je vais prendre l’exemple de Julie, 34 ans, que j’ai accompagnée dans un projet de reconversion professionnelle (prénom, âge … ont été changés évidemment !).

Vous faites le job avec elle ?

Je lui demande tout d’abord de se remémorer un moment de sa vie où elle s’est autorisée à rêver. Ce peut être récent ou pas, ce peut être dans n’importe quel domaine de sa vie et, même, si elle ne se rappelle pas d’un tel moment, elle peut imaginer et … faire comme si elle rêvait. Julie se voit dans un lieu proche du cocon familial, en pleine nature, avec un point de vue sur la vallée tout en bas et sur les collines en face.

Puis, je lui demande de me dire comment elle est en termes de posture et de ressentis physiques, de sons entendus, d’odeurs pourquoi pas voire de goûts. Emotionnellement, comment est-elle quand elle rêve ?

Vous l’aurez compris l’objectif est de S’IMMERGER dans cet espace-temps où on s’autorise à rêver et à pouvoir aller chercher cela quand on a besoin et envie de rêver sur un projet. Vous l’avez trouvé aussi alors passons à l’étape du réalisateur.

C’est le même processus. Julie trouve un espace-temps, une activité où elle est dans la réalisation de quelque chose de manière plaisante, sans pression. Si vous allez chercher le projet qui vous a mis une pression de dingue, avec des obstacles XXL, ça ne marche pas. Choisir plutôt la dernière recette de cuisine que vous avez eu plaisir à faire étape, par étape. Pour Julie, c’est la création de la patine de ce magnifique meuble chiné il y a quelques semaines. Là aussi, l’immersion doit embarquer tous vos sens, vos émotions. Vous devez revivre cette formidable capacité que vous avez à créer quelque chose en vrai.

Quand c’est OK, on passe au critique bienveillant… oui oui, j’ai bien dit bienveillant, pas le père fouettard ou un chef castrateur. On se voit soi-même dans cette posture où l’on a aidé, fait grandir quelqu’un, quelque chose. Ce peut être un de vos collaborateurs, un stagiaire, votre enfant. Vous êtes alors un mentor, un conseiller juste et équilibré. Vous faites tout votre possible pour éclairer le chemin, aider à enlever les gros cailloux qui risquent de faire mal…

Maintenant que vous avez les 3 rôles, vous prenez votre projet et vous allez le passer dans chacun de ces rôles : 10 minutes en tant que rêveur, 10 minutes en tant que réalisateur et 10 minutes en tant que critique positif et constructif.

Vous allez répondre, notamment, aux questions suivantes

Rêveur :

  • Que veux-tu faire?
  • Dans quel but ?
  • Quels bénéfices auras-tu à faire cela ?
  • Qu’est-ce qui te motive ?
  • Qui veux-tu être ?

Réalisateur :

  • Série des questions du QQCOQP : Quoi, Qui, Où, Comment, Quand, Pourquoi, avec Qui
  • Quelles sont les étapes ?
  • De quelles ressources (internes et externes) as-tu besoin ?

Critique :

  • Qui va influencer le projet, positivement, négativement ?
  • Que peux-tu améliorer ?
  • Quels freins vois-tu ?
  • Risques-tu de perdre quelque chose à le réaliser ?

Ce qui est top, c’est qu’une fois que l’on a compris comment cela marche, on peut faire régulièrement cet exercice de temps en temps, au fur et à mesure de l’avancement du projet.

La récolte de vos réponses est évidemment essentielle comme matière à utiliser ensuite dans l’action.

Julie, quant à elle, est sur le chemin de sa reconversion en tant que … menuisière (ça se dit ?) !

Je vous souhaite des projets évidemment magiques !

Si tu as aimé cet article, partage le grâce aux boutons ci-dessous … Tu as toute ma gratitude (que tu partages ou pas 🙂 )

Pour partager :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

D'autres inspirations ...

Retour haut de page
Presque fini ! 77%

Rejoignez des centaines de Femmes (re)devenues Entrepreneuses de leur Vie !

Accédez gratuitement
à votre manuel d'auto coaching

12 Clés puissantes pour entreprendre ta vie

Couverture 12 clés FEE